Stress thermique

Stress thermique

De nombreux producteurs animaux travaillent sous des climats tropicaux. Les autres sont susceptibles d’être confrontés à des températures plus élevées résultant du réchauffement climatique. Étant donné que le stress thermique commence déjà à basse température pour plusieurs animaux de rente, il s’agit d’une menace mondiale qui n’appelle pas à une solution unique. Les animaux confrontés à la menace du stress thermique disposent de plusieurs mécanismes de lutte. Ceux-ci permettent aux animaux de mieux supporter la chaleur mais ont un impact sévère sur leurs paramètres de production. Chez les volailles, le stress peut par exemple entraîner une dégradation de la production d’œufs. De plus, l’impact varie grandement d’une espèce à l’autre et d’un individu à l’autre. Les individus ne sont pas égaux concernant leur capacité de récupération suite à un épisode de stress thermique. C’est pourquoi la gestion du stress thermique nécessite des stratégies dédiées et adaptées pour chaque animal. Les stratégies d’alimentation sont polyvalentes et aident l’animal à mieux se protéger de la chaleur. L’équilibre électrolytique et l’osmorégulation sont des mécanismes importants à prendre en compte lors d’un stress thermique. Ils peuvent être pilotés par la nutrition et des additifs alimentaires appropriés.

Trouver un Stress thermique produit

© 2020 Orffa • Clause de non-responsabilitéDéclaration de confidentialitéConnexion